TRAIN DE MACHINES.

Publié le samedi 28 mai 2022 à 10:18

Par GB, FD, TJP, H&BR, DR, RS, PB. Le 24 Mai 2022.

Cinq BB 67400 avec en tête la BB 67451, sur une partie de voie rénovée en vue de l’électrification et la mise à 200 Km/h de la ligne Mantes la Jolie-Cherbourg en Cotentin.

Il est parfois nécessaire, pour les besoins du service, de former un train avec plusieurs engins moteurs.

-Lors des périodes de pointes de vacances, mise en circulation de trains facultatifs.

-Déséquilibre de trafics.

-Sur certains axes, utilisation d’Unités Multiples (UM) ou de pousse du fait du profil, exemple en Maurienne.

-Mouvement hebdomadaire d’engins pour entretien par les ateliers.

Pour répondre à ces besoins un Train de Machines ou TM est formé. Ce dernier permet d’acheminer des locomotives Comme Véhicules (CV) ainsi que des locotracteurs, des autorails avec ou sans remorques et certains éléments automoteurs. Les trains de machines sont soumis à des règles de compositions particulières.

Ces circulations sont prévues dans:

-Les roulements agents de conduite.

Extrait du roulement 121 du personnel de conduite du dépôt de Villeneuve ,service du 22/01/1995 au 27/05/1995. Le dimanche journée B217 l’agent de conduite assure un train de machines 351244 de Montereau à Villeneuve Dépôt.

-Les documents horaires pour s’inscrire dans la trame des circulations.

Marche du train de machines 351770 de Dijon Perrigny à Laroche Migennes. L’indice de compo indique TM.

-Les roulements engins moteurs.

Extrait du roulement CC 6500 de Vénissieux. La machine affectée à cette journée est acheminée en CV de Modane à St Jean-de-Maurienne par le TM N° 357418. Elle assure la pousse du train N° 48302 de St Jean -de-Maurienne à Modane puis un train de machines N° 357420 avec 3 locs en CV de Modane à SJM. Service du 13/12/1997.
Orelles-Prémont un TM circule sur voie deux. Deux CC 6500 dont la CC 6568, deux BB 7200 et une BB 36000. Années 2000.
Extrait du roulement BB 26000 de Villeneuve, service du 29/05/1995 . Sur la journée # 301 la machine assure un train de machines N° 351612 de Nevers à Villeneuve dépôt. Journée #302 la machine est en CV sur un train de marchandises N° 433455 de Sotteville au Havre.
La BB 26008 emmène vers le Sud 4 consoeurs, celles-ci doivent être mises en service sur la transversale Marseille-Bordeaux. Pont sur Yonne, 10 février 2022.
Extrait du roulement BB25500 de St Pierre des Corps, service du 02/06/1996. Journée Y117 des MErcredi et JEudi train de machines N° 327307 de Tergnier à Somain.
La BB 25511 emmène deux autres BB 25500 sur Villeneuve-st-Georges en 1987. Villepreux les Clayes.

Une Unité Multiple (UM) est considérée comme un engin moteur seul.

En Maurienne, Orelles-Prémont, une UM de BB 7300/7400 de Chambéry, descend deux autres BB 7300/7400 de Modane. Les BB 7300/7400 sorties les dernières de construction, garderont leurs plaques très longtemps, jusqu’aux années 2000 pour certaines.
Extrait du roulement BB 7400 FRE (Frein Electrique de récupération) du dépôt de Chambéry, service du 28/09/1997. La machine affectée à la Journée G214 assure le TM N°357512 en tête d’UM (U1) avec 2 machines en CV de St Jean-de-Maurienne(SJM) à Chambéry, puis toujours en tête d’UM le TM N° 357114 de Chambéry à Ambérieu avec 2 machines en CV. Après avoir assuré le train N° 48316 d’Ambérieu à SJM en UM position 2 (U2), elle est acheminée en CV sur le TM N° 357514 de SJM à Chambéry dépôt. Puis elle est acheminée en CV par une marche Haut le Pied N° 257356 de Chambéry à Bellegarde.
Orelles-Prémont, entre St Jean-de-Maurienne et Modane. Une UM de BB 7200 PV, pantographes avant levés, descend de Modane avec les CC 6545 et 6568 en véhicules, années 90.
TM entre les dépôts de Valenton et Villeneuve-St-Georges sur le raccordement Sud, tracté par une UM de BB 25500.

Le freinage normal d’un train de machines est assuré lorsque les machines sont freinées au frein continu voyageurs.

Règles de composition et vitesse des Train de Machines.

TM de quatre BB 12000 à Aulnoye, années 90.

Indépendamment des Vitesses Limites propres à chaque engin moteur incorporé dans le train de machines, ce dernier ne doit pas dépasser:

-Train de 3 à 6 machines:

La vitesse de la section de ligne ou de la voie sans dépasser la vitesse limite de 100 km/h.

-Train de 7 à 13 machines:

La vitesse de la section de ligne ou de la voie sans dépasser la vitesse limite de 90 km/h.

Train de machines composé de 8 BB 7200 à Ambérieu, se dirigeant sur le dépôt de Chambéry. Octobre 2001.

Restrictions de circulation imposées du fait de la vitesse propre de certaines séries d’engins:

-BB 8001/8100/8200: 90km/h.

-BB 71000: 60 km/h.

-BB 63000: 80km/h, 90 km/h à partir de 1992.

-CC 14000 et 14100: 60 km/h.

Si une machine est freinée au frein continu marchandises, la vitesse limite est de 80 km/h, quelle que soit la composition du train de machines.  

Uckange, passage d’un TM, BB 12000 en tête, avec une BB12000 et deux CC 14100 en véhicules dont la CC 14167. La Vitesse Limite de ce TM est 60 km/h du fait de la présence de deux CC14100.
Vitesse limitée à 90 km/h pour ce TM acheminant une BB 63000 pour l’AJECTA .Vanvillé 15 février 2022.
Uckange la CC 14140 tracte deux BB63500, années 90. La vitesse de ce TM est 60 km/h restriction imposée par la Vitesse limite propre de l’engin de traction.
TM de BB 8100/200 à Villeneuve-St-Georges P4 à destination du dépôt de Dijon-Perrigny. Malgré sa composition de 6 engins moteur ce train est limité à la vitesse de 90 km/h du fait de la VL propre des BB 8100/200. VSG 1981.
Après la pointe de retour des vacances d’hiver, ce TM achemine des BB 22200 vers le dépôt de Dijon-Perrigny et une CC 6500 à destination de Lyon-Mouche. Combs-la-Ville 1990.
La BB7275 en tête de ce TM pour Villeneuve-St-Georges composé presque exclusivement de BB 7200. 5 aout 2009 Paris Austerlitz.
Echange de mi journée vers Villeneuve-St-Georges pour ce TM composé d’une BB7200, d’une BB 88500 et d’une BB 9700. Les BB 9700 sont titulaires du dépôt de PSO, elles sont acheminées sur VSG pour assurer les V2N sur Paris -Lyon Dijon. Paris Austerlitz Février 2004.
Train de machines composé de deux BB 7200, une BB 8500 grande cabine et une BB 26000. Celui-ci est un échange entre PSO et Villeneuve-St-Georges. Juvisy 12 Aout 2014.
Trois CC 6500, une BB 7200 et une BB 8500 au départ de Paris Austerlitz. Juillet 1990.
TM composé de 2 BB 26000, 3 BB 7200 et de deux BB 9200. Vitry sur seine Mars 2005.
La BB 9263 démarre ce TM de Paris Austerlitz, composé de 2 BB 9200, une BB 9300 et une BB 7200. Février 2004.
Train de machines composé de 2 BB 26000 et d’une BB 22200. Villeneuve-St-Georges le 13 novembre 2014.
3 BB 26000 sur ce TM arrivant à Paris Austerlitz ce 26 avril 2022.
Echange entre Sotteville et Villeneuve-St-Georges de BB 60000. Plaisir les Clayes. 05 aout 2012.
Train de machines entrant au dépôt de Culmont-Chalindrey. Mars 2005.
La CC 72019 entre dans la composition de ce TM avec une BB 7200 et une BB 22200 au départ de Paris Austerlitz. Juin 2005.
3 CC 72000 dont une en livrée FRET, une BB 67200 et deux BB 67400 sur le TM Nevers Villeneuve. Nevers Juin 2006.
Passage en gare de Reims de ce TM de CC 72100 en 2007.
Trois BB 75000 et huit BB 60000 sur ce TM traversant la gare de Plaisir-Grignon en provenance de Sotteville. 29 aout 2010.
Echange entre PSO et Villeneuve-St-Georges passant à Vitry sur seine Avril 2004.
Dans les années 2000, Villeneuve-Saint-Georges, un train de machines N° 335016/17 de Villeneuve Dépôt à Paris-Sud-Ouest. Il transitera par Juvisy avec “changement de bout”. Les machines de la région Sud-Ouest retournent sur leur réseau d’origine après avoir terminé leurs services en tête de trains au triage de Villeneuve. Roulement N° 922, machines BB 7200 TALGO, Dépôt de VSD, journée du Dimanche.
TM composé de 4 machines BB 12000, Aulnoye années 90.
Uckange, près de Metz, sur fond de hauts-fourneaux, une UM (Unités multiple) de BB 16500 tracte son train de machines avec, en queue, la BB 12082. Années 90.
Mézidon, années 90, train de machines de A1A A1A 68000.
TM Caen-Sotteville à Courtonnes-les-deux-églises. BB 66400 en titulaire, trois BB 66000 et BB 68068 en queue. Ce train de machines circulait le vendredi dans les années 90.
Toujours à Mézidon, BB 66460 en tête et BB 66000 en véhicules.
Conches, ligne Evreux Serquigny, UM de BB 66100, 66181 en tête, deux autres BB 66000, un AIA AIA 68000 et un BB 63500 composent ce TM. Il comporte 6 machines mais sa vitesse limite de circulation est 90 km/h du fait de la présence d’une BB 63500 dans la composition.
En provenance d’Aurillac, ce TM arrive à Neussargues tracté par un BB 67400 et deux 66200 en véhicules. Les lanternes sur la BB 66293 permettent d’économiser les batteries sur cette machine non équipée de fanaux rouge fixes. Années 90.
A nouveau le TM Caen Sotteville des vendredis, sur une nouvelle courbe redressée et après pose des premiers poteaux caténaire (25 Kv), BB 67305 et cinq BB 66000, Courtonnes-les-deux-églises.
TM de BB 67400 et BB 67300 avec le 67534 en queue, dans les environs de Lisieux. Années 90.

Incorporation dans un Train de Machines de locotracteurs.

Les locotracteurs peuvent être acheminés dans un train de machines.

Les engins moteurs comportant une transmission par chaine, doivent avoir ces dernières démontées.

Les locotracteurs sont soumis à des restrictions lorsqu’ils sont acheminés par trains de machines, ils doivent être placés en tête ou en queue des trains dans des conditions fixées par des documents techniques.

Vitesse à respecter:

-Vitesse limite du train de machines en fonction de la composition et du freinage.

-Vitesse de la section de ligne et de la voie.

-Vitesse limite des locotracteurs avec chaines déposées: 80 km/h, 100 km/h dans le cas d’un Y8000/8400.

Un train de machines peut comporter jusqu’à 6 locotracteurs en queue de train.

TM en provenance de Nevers à destination de Villeneuve dépôt passe à Brunoy par une brumeuse matinée d’hiver avec 10 locomotives diesel au crochet de la BB 26076. Le sixième véhicule est un Y 8100. Les Y8000/8400 peuvent être classés en n’importe quel place du TM.

Incorporation dans un Train de Machines d’autorails ou d’éléments automoteurs.

Les acheminements de matériel vide, autorails, remorques et éléments automoteurs sont normalement assurés par des circulations ne comportant que ce matériel.

En cas de besoin, les autorails, remorques et les éléments automoteurs peuvent être acheminés par un train de machines. Ils doivent être placés en queue d’un train de machines (du fait de l’attelage allégé). Nombres d’autorails, de remorques et d’éléments automoteurs à ne pas dépasser: 6  

La conduite principale (CP) doit être raccordée.

TM quittant Chateau-du-Loir, constitué de cinq A1A A1A 68000, d’une BB 67200 avec en queue un EAD X4300 TER Centre rapatrié vers St-Pierre -des-Corps.

Les Haut-Le-Pied ou HLP seront étudiés dans un prochain dossier Docrail.