En naviguant sur ce site, vous acceptez les CGU de celui-ci, et de ne pas réutiliser les ressources présentes à des fins lucratives ou commerciales.

Les Voitures MISTRAL 69.

Publié le samedi 27 juin 2020 à 23:42

Par GB, TJP, FP, 2B, BC, BR, SL. Le 27/06/2020.

Voiture A8tu, Coach (couloir central) du programme TEE 66, ces voiture ne possède pas de ligne 1,5 Kv, seulement le AC 660/380v, Autonome à conditionnement d’air.

Le parc de voitures mistral 69 est composé de 6 types de voitures :

A8u, A8tu, Arux, A3rtu, Vru et A4Dtux.

A : Voiture de première classe.

D : Fourgon à bagages ou partie fourgon de voiture.

Vr : Voiture Restaurant.

8 : à 8 compartiments, compartiments fictifs pour les voitures à couloir central.

4 : à 4 compartiments, compartiments fictifs pour les voitures à couloir central.

3 : à 3 compartiments, compartiments fictifs pour les voitures à couloir central.

t : Couloir central.

u : Climatisation.

r : Installation limitée de restauration : buffet, cuisine, bar, dans une voiture autre que Vr.

x : Aménagements spéciaux : groupe générateur dans un véhicule.

La conception des caisses a été réalisée par la Division des Etudes des Voitures (DEV) de la direction du matériel et traction de la SNCF, elle reprend  les caractéristiques générales des voitures PBA (Paris Bruxelles Amsterdam) livrés en 1963/64. L’étude a été réalisée par Carel et Fouché (qui deviendra Carel et Fouché-Lanquepin en 1968).

A8u en gare de Paris-Nord.

Caractéristiques générales communes à toutes les voitures.

La caisse poutre forme une structure tubulaire en acier inoxydable (techniques et procédés BUDD). Elles sont construites par les établissements Carel et Fouché dans les usines de Gaillon-Aubevoye et du Mans. La technique de construction permet une diminution de la tare des voitures.

Les voitures sont aptes à circuler à 160km/h, elles sont équipées de la conduite principale et du frein électropneumatique.

Une A8tu dont le cinéma présente « Le Mistral » et les gares desservies pour la partie Marseille-Paris: Avignon, Valence, Lyon et Dijon.

Les faces :

Elles sont en tôles de 2 mm au niveau des fenêtres et en tôles de 1mm cannelées horizontalement sous la ceinture. Les tôles planes extérieures sont doublées entre les baies à l’intérieur par des tôles cannelées verticalement.

Aux extrémités un bouclier caréné en acier inoxydable et en acier ordinaire prend appui sur le châssis et sur le système de raidisseurs en toiture.

Le pavillon :

Il est en tôle cannelée raidie par des courbes intérieures assemblées avec le poutrage latéral supérieur. Les courbes sont reliées entre elles à l’extérieur par 4 longrines longitudinales en oméga. 

Le châssis :

Il est constitué de profilés en acier inoxydable soudés (deux longerons en oméga reliés par des traverses intermédiaires en I). Les caissons d’extrémités sont en tôles planes soudées, Ils sont conçus pour recevoir l’attelage automatique. Un platelage en tôle cannelée en acier inoxydable avec plis longitudinaux recouvre le châssis.

La conception permet à l’ensemble châssis caisse de ne pas être sensible aux vibrations.

Caractéristiques générales des caisses

Longueur HT                               : 25,500m

Entre axes pivots de bogies        : 18,100m

Largeur HT                                   : 2,858m

Hauteur au-dessus du rail à vide : 4,050m

Insonorisation

La caisse et le plancher comportent 12 couches de matériaux de différentes densités avec interposition de lames d’air. Le revêtement intérieur en texoïd sur une couche de mousse de polyester participe aussi à l’insonorisation. Les baies sont fixes, ne possèdent pas de système d’ouverture et à double vitrages. La vitre extérieure est montée sur joint caoutchouc, la vitre intérieure est montée sur un cadre métallique. L’espace entre les deux comporte un store vénitien à commande électrique. Vitre en verre sécurité trempé de 8 mm, clair de baie 1500 X 958 mm.

Portes d’accès et d’intercirculation

-Les portes d’accès sont louvoyantes-coulissantes à ouverture assistée par simple manœuvre de la poignée depuis l’intérieur ou l’extérieur (sauf les portes coté générateur des A4Dtux et des Vru qui sont à ouverture manuelle).

La fermeture des portes est commandée à distance depuis n’importe quelle porte d’accès au moment du départ (sauf depuis la Vru).

Toutes les portes sont bloquées par pression d’air lorsque la vitesse est supérieure à 5 km/h y compris les portes à fermetures manuelles de l’A4Dtux et de la Vru. Le déblocage pneumatique s’opère entre 2 et 3 km/h. Les marchepieds sont éclairés dès l’ouverture de la porte.

Un joint gonflable (pression 1,5bars) assure l’étanchéité et l’insonorisation de la porte fermée.

-Les portes d’intercirculation sont coulissantes à deux ventaux, elles s’effacent dans l’épaisseur des parois. L’ouverture est automatique, un tapis de sol, à contact électrique, agis sur la commande des électrovalves pneumatique, la fermeture est temporisé à 5 secondes avec arrêt et réouverture si elle but sur un obstacle. L’ouverture des portes d’intercirculation en vis-à-vis de deux voitures est synchronisé. Une d’ouverture manuelle en cas de défaut est possible.

A8tu neuve, en 1974, à l’atelier de Villeneuve voitures.
Intercirculation avec grandes portes vitrée, celles que l’on retrouve sur les Grand-Confort.
Sur cette voiture, de la commande TEE 70, le cablot 1,5 Kv est présent dés le début de carrière.

Conditionnement d’air et chauffage

Toitures de voiture A8u/A8tu, identiques elles possèdent deux bâches à eau complétées par une trappe, de même conception, abritant le groupe de conditionnement d’air.

L’énergie est fournie en courant 660v/ 50Hz à partir du groupe diesel-alternateur installé dans un compartiment insonorisé de la voiture fourgon. Conditionnement d’air du type STONE sauf dans la Vru type Air Industrie.

Chaque voiture comporte :

-Un équipement de conditionnement d’air de 21000 frigories par heure de réfrigération et de 34KV de chauffage.

 -Des radiateurs électriques.  

L’appareillage de commande et de contrôle gèrent directement le passage du chauffage à la ventilation ou à la réfrigération et inversement en fonction de la consigne affiché et de la température extérieure.

-Un groupe moto-compresseur de 9KW.

-Un groupe condenseur avec 2 groupes moto-ventilateur.

-Un autotransformateur pour l’alimentation des moteurs et du bloc charge batteries. Puissance 20 KVA sur les A8u et A8tu, de 40 KVA sur l’Arux et 80 KVA sur la Vru.    

-Une unité de conditionnement d’air logée entre le plafond et le toit au-dessus d’une plateforme permet le renouvellement de l’air dans la voiture. Elle se compose d’un évaporateur, d’un réchauffeur d’air électrique et d’un groupe moto-ventilateur. L’air est soufflé dans une gaine situé entre le plafond et le toit. La  distribution est assurée sur toute la longueur de la voiture par des orifices. Des grilles avec filtres sur le pavillon permettent la prise d’air neuf. L’air vicié est évacué en toiture.

-Une commande à distance placée dans l’A4Dtux permet l’arrêt momentané de la ventilation, lors du passage dans les tunnels de grandes longueurs, afin d’éviter l’entré des fumées des moteurs diesel dans les voitures.

Eclairage des voitures

L’éclairage est assuré par un transformateur redresseur. En cas de défaut mise en éclairage réduit automatiquement, alimenté par les batteries. 

Un second transformateur redresseur assure la charge des batteries. (Batterie d’accumulateurs de 24v 332Ah pour les A8u A8tu Arux et A4Dtux et 110v 240Ah pour la Vru).

L’éclairage est assuré par des tubes fluorescents dans les compartiments et les couloirs. Dans les A8u, les portes-cannes sont équipés de lisseuses individuelles.

Dans les locaux annexes l’éclairage est assuré par des lampes à incandescence.

Eclairage annexe

Un voyant lumineux indique l’occupation des WC, il est placé au-dessus des portes de bout de couloir ou à chaque extrémités de couloir pour les voitures à couloir latéral.

L’éclairage des panneaux lumineux de destination et de parcours est assuré par deux tubes fluorescents.

Chaque voiture comporte à ses extrémités des signaux électriques fixes sauf la Vru.

Sonorisation

Toutes les voitures sont équipées d’une sonorisation. Un micro installé dans chaque voiture permet la diffusion d’annonce depuis une armoire situé sur une plateforme d’extrémité.

Les A4Dtux disposent dans le compartiment de service d’installations permettant la diffusion d’annonces préenregistrées ou d’un programme musicale enregistré sur magnétophone.

Traverse de tête avec, de droite à gauche, le cablot 1,5 Kv, le cablot 660 v, le support et le cablot du Frein Electro-Pneumatique (FEP), un ensemble Conduites Principale (CP, blanche) + Conduite Générale (CG noir), l’attelage, un deuxième groupe CG + CP, la prise femelle FEP, la prise femelle 1,5 Kv et, en haut la prise femelle 660 v.

Décoration intérieur

Paul ARZENS signe la décoration des voitures mistral. Les sièges sont recouverts de tissu écossais en laine de couleur brique, vert absinthe ou rose Arzens. Les sièges de la voiture restaurant sont de couleur rouge cuir. Les sièges des compartiments fumeurs comportent un cendrier dans l’un des accoudoirs. Les sièges sont à plusieurs positions et comportent un appui tête pouvant se régler en hauteur.

Les sols sont recouverts de moquette grise chiné, grise ou tabac et cognac. Le sol de la voiture restaurant est revêtu d’un tapis plastique vert et noir.

Les parois sont recouvertes d’un texoïd souple de couleurs grège ou sable, selon la voiture, avec rideaux gris.

Kaleidoscope de compartiments d’A8u.

Voiture A8u

Voiture A8u à huit compartiments, après grande révision générale, joints de baies noir et cartouche de classe de type Corail.
Aménagement intérieur d’une A8u.
Voiture A8u.

Voiture à couloir latéral comportant :

-Huit compartiments de six places (soit 48 places), séparés du couloir par une cloison constituée par des glaces de sécurité de forte épaisseur. Une porte en vitre permet de fermer le compartiment. De chaque côté de la porte un espace permet à l’air conditionné de circuler. Sièges de couleurs rose Arzens.

-Sur une plateforme d’extrémité : Un WC, un compartiment de toilette, un casier à bagages.

-Sur l’autre plateforme d’extrémité : Un WC, un local d’appareillage électrique, un casier à bagages.

A8u.

-Pas des baies 2200 mm, trumeau de 700 mm.

La distribution d’air dans les compartiments est assuré par des panneaux ‘’Multivent’’.

Chauffage :

-Seize radiateurs placés sous les sièges des compartiments.

-Quatre radiateurs horizontaux dans le couloir.

-Un radiateur dans les WC et le compartiment toilette.

Eclairage :

-Compartiment : deux tubes fluorescents de 1,20 m.

-Couloir : neuf tubes fluorescents de 1,20 m.

-Plateformes : Un tube fluorescent de 1,20 m et un tube fluorescent de  0,60 m.

-WC et compartiment toilette : 2 lampes à incandescence.

Dix haut-parleurs, un par compartiment et deux dans le couloir assurent la sonorisation.

Tare moyenne 44500 Kg ;

Bogies Y 28E

Voiture A8tu

A8tu, aménagement coach, en version d’origine, joints clairs sans marque spécifique de classe.
L’existence de marque de classe est généralisée sur les matériels grandes lignes sauf TEE, circulations qui implique la première classe.
A8tu SNCB, deuxième décoration avec plaque B et cartouche Corail.
A8tu. Certaine A8u/tu et A4Dtux termine leurs carrières commerciales avec le logotype SNCF « Nouille » sur plaque, idem pour leurs numéros UIC.

Voiture à couloir central permettant de prendre son repas ou des consommations comportant :

-Six travées de six places. Deux sièges d’un côté, un de l’autre côté du couloir.

-Deux travées de cinq places. (soit 46 places au total).

-Siège individuel recouvert de draps couleurs brique ou vert absinthe.

Intérieur d’une A8tu, sièges vert absinthe.

-Des portes en verre à deux vantaux, à ouverture automatique s’effaçant dans les cloisons, séparent le compartiment central des plateformes d’extrémités. 

-Sur une plateforme d’extrémité : Un WC, un local d’appareillage électrique, une casse à bagages, un vestiaire avec cintres fermé par un rideau sur une plateforme d’extrémité.

-Sur l’autre plateforme d’extrémité : Un WC, un local Wagons-Lits pour lingerie, un local Wagons-Lits resserré, un vestiaire avec cintres fermé par un rideau sur l’autre plateforme d’extrémité.

A8tu.

-Pas des baies 2140 mm, trumeau de 640 mm.

La distribution d’air est assurée par des diffuseurs ‘’Multivent’’ répartis régulièrement entre les éclairages.

Les toitures d’A8u/tu, sont identiques. Une bache à eau aux deux extrémités et une trappe d’accès au conditionnement d’air.

Chauffage :

-Quatorze radiateurs horizontaux placés sous les sièges de 2 places.

-Dix-huit radiateurs horizontaux placés sous les sièges de 1 place.

– Un radiateur dans les WC.

Eclairage :

-Compartiment central : trente-deux tubes fluorescents de 1,20 m.

-Plateformes : deux tubes fluorescents de 1,20 m.

-WC: deux lampes à incandescence.

Deux haut-parleurs assurent la sonorisation.

Tare moyenne 43000 Kg

La voiture A8tu 61 87 1889 916-3 livrée à la région Nord est équipée de bogies Y26D et non d’ Y28E.

Bogies Y26 D pour livraison de certaines voitures et, rapidement, Y 28E.

Voiture Restaurant Vru

Voiture restaurant Vru neuve.
Celle ci n’a pas, encore, ses quatre plaques Restaurant, deux par face.
Les VRU ne possèdent pas de fanaux.

Le chaudron de cette voiture est légèrement différent des autres, la porte d’accès côté cuisine est décalée vers l’extrémité. La salle à manger comporte six baies de 1500 mm et une de 850 mm. La cuisine comporte une baie de 1500 mm et une de 850 mm ouvrantes et côté couloir 3 baies de 1500 mm et une de 850 mm.

Vru équipée de ses plaques.

Les Vru sont les seules voitures du parc MI 69 sans signaux de fin de convoi.

Vru.

Elle comporte :

-Six travées de six places assises avec table. Tables recouvertes de stratifiés de couleur tweed grège.

-Une travée de 3 places assises avec table, séparée de la cuisine et de la grande salle par des demi-cloisons en vitre sécurité.

Salle de Vru MI 69.

Les chaises sont garnies de cuir rouge.

Salle de restauration d’une Vru, images publicitaires de l’époque.

-Une cuisine office de 7,600m de long équipée d’une cuisinière électrique, de deux fours, d’une friteuse, d’un lave-vaisselle, d’une machine à café, de deux chauffe-plats, d’équipements frigorifiques (4 cellules dont une à poisson), d’armoires de rangements et de deux vide-ordures. Deux réservoirs de 1000 litres sous châssis assurent l’alimentation en eau. Un chauffe-eau électrique permet d’obtenir de l’eau chaude.

Cuisine d’un restaurant Vru MI 69, plus vaste que celle des autres voitures restaurants de la SNCF.

-Une cave à vins réfrigéré côté cuisine.

-Trois coffres à bouteilles, côté cuisine.

-Une armoire électrique sur la plateforme côté cuisine.

-Sur la plateforme opposée à la cuisine : Deux caves à vins non réfrigérées, un local pour le personnel des Wagons-Lits, un local pour l’appareillage électrique.

Eclairage :

-Vingt-six tubes fluorescents dans la salle à manger.

-Neuf tubes fluorescents sur la plateforme, le vestibule et couloir.

-Huit tubes fluorescents dans la cuisine office.

Trois haut-parleurs répartis dans la salle à manger assurent la sonorisation.

La distribution d’air est assurée par des diffuseurs répartis régulièrement entre les éclairages dans la salle de restaurant.

Toiture d’une Vru, en avant, trappe d’accès au groupe de conditionnement d’air, deux bouches d’air de chaque coté, au dessus de la cuisine le groupe extracteur de la cuisine.
Le groupe extracteur de la cuisine. Cet équipement se retrouve sur les Vru, A3rtu, Arux.

Chauffage de la salle de restaurant :

En partie basse  par des plinthes chauffantes. 

En partie haute par de l’air chaud soufflé par le groupe climatisation. 

Un système de régulation avec sondes d’ambiance et sonde extérieure associe plus ou moins les deux types de chauffage.

Revêtement de sol en plastique vert et noir.

L’énergie électrique pour alimenter la cuisine set prises sur la ligne de train 660v/50Hz. Un autotransformateur 660/380/220V permet l’alimentation des différents équipements. Un transformateur redresseur assure la charge batterie sous une tension de 110V. Un court-circuiteur automatique bascule directement les circuits sur les batteries en cas de défaut de 660V.

Tare moyenne 46000Kg.

Bogies Y 26P.

Voiture Bar A3rtu

Voiture A3rtu.
Les voitures bar des deux types possèdent une baie d’office demi-ouvrante et de grandes baies de bouts, sur les A3rtu, seulement du côté Bar.
Le côté coach possède un cinéma (TEE/nom du train/N° de voiture/dessertes) et une imposte non ouvrante en verre dépoli.
Comme pour le restaurant, la voiture est neuve et sans plaques BAR.

Voiture à couloir central permettant de prendre des repas et des consommations comportant:

-Trois travées de six places. Deux sièges d’un côté, un de l’autre côté du couloir.

-Une travée de cinq places (soit 17 places au total). Revêtement de sol en moquette.

-Un compartiment bar avec deux tables de quatre places et deux tables de deux places (soit  12 places). Revêtement de sol par tapis Hypalon.

-Un meuble bar de 5,590 m de long en cuivre rouge pour le comptoir et le repose pieds.

A3rtu.
La salle d’une A3rtu, derrière la cloison, le compartiment coach, identique au A8tu.
Premier aménagement intérieur avec tables et chaises.

Le revêtement frontal est en skaï. Un office coté plateforme ferme le bar. Le bar est équipé d’un réchaud électrique, d’une machine à café et d’une armoire frigorifique.

A3rtu, vue sur le bar.
Deuxième équipement des A3rtu, avec office commercial et guéridon en remplacement des tables et chaises, la consomation s’effectue debout comme dans les Arux.
Il semble que cet équipement soit celui des A3rtu de la commande complémentaire de 1970.
Partie voyageurs d’une A3rtu.

-Sur la plateforme côté bar: un local électrique et un local pour le personnel des Wagons-Lits.

-Sur la plateforme opposée : Un vestiaire avec cintres fermé par un rideau, une case à bagages,  un WC et cabinet de toilette.

La distribution d’air est assurée par des diffuseurs répartis régulièrement entre les éclairages. L’air vicié  du bar est évacué par un aspirateur électrique vers l’extérieur (système fonctionnant avec le recyclage de l’air de la climatisation).

Toiture d’une A3rtu, ces voitures possédant un cabinet de toilettes, une bâche à eau est placée en avant de la trappe du conditionnement d’air.

Le chauffage est assuré par des radiateurs plinthes dans l’espace bar. Dans le compartiment voyageur les radiateurs sont placés sous les sièges.

Un panneau de contrôle placé dans l’office du bar permet la commande des différents appareils.

Eclairage par tubes fluorescents dans le compartiment voyageur, le bar et sur les plateformes. Eclairage par lampes à incandescence dans les WC, le cabinet de toilette et les autres locaux de service.

Sonorisation par un haut-parleur dans le compartiment voyageur et un dans le compartiment bar. 

Tare moyenne 44000 kg.

Bogie Y 28E.

Voitures Bar Arux, spéciales Mistral.

Sur les voitures Arux les deux faces sont peu différentes des A3rtu, si ce n’est aucune présence de « cinéma ».
Sur l’autre face, une baie, non ouvrante, supplémentaire, donne de la lumière aux offices propres à ces voitures.
Maquette du « stand de vente librairie et articles de Paris » selon la terminologie de l’époque.
Stand de vente d’une vraie Arux, image publicitaire de l’époque.

Cette voiture ne comporte pas de siège mais :

-Un grand meuble bar de 7,460m de long en cuivre rouge pour le comptoir et le repose pieds.

Le revêtement frontal est en skaï jaune banane. Un office coté plateforme ferme le bar. Le bar est équipé d’un réchaud électrique, d’une machine à café et d’une armoire frigorifique.

Arux.

-Un stand de vente  à l’intérieur duquel se trouve un secrétariat à deux tables de travail séparées par une cloison.

Le secrétariat, image publicitaire de l’époque.

-Un salon de coiffure.

Salon de coiffure d’une Arux, image publicitaire de l’époque.

-Sur la plateforme côté bar: un local électrique et un local pour le personnel des Wagons-Lits.

-Sur la plateforme opposée: Une réserve pour la boutique de vente librairie  tabac et un local pour le coiffeur. 

La distribution d’air est assurée par des diffuseurs répartis régulièrement entre les éclairages. L’air vicié du bar est évacué par un aspirateur électrique vers l’extérieur (système fonctionnant avec le recyclage de l’air de la climatisation). La totalité de l’air du salon de coiffure est évacué vers l’extérieur par un aspirateur électrique de 400 m3/h.

La prise d’air spécifique des Arux, placée au dessus du salon de coiffure.

Le chauffage est assuré par des radiateurs plinthes répartis dans la voiture suivant les aménagements spécifiques.

Un panneau de contrôle placé dans l’office du bar permet la commande des différents appareils.

Le salon de coiffure dispose de son propre local technique (commande et contrôle des équipements) dans le local réservé au coiffeur sur la plateforme.

Tare moyenne 45000 kg.

Bogie Y 28E.

Voiture Fourgon A4Dtux

Infographie TJP.
Voiture A4Dtux, plus longues que les A2Dx PBA, elles sont, contrairement à celles ci, climatisées et possèdent un aménagement accéssible aux voyageurs (coach).
Sur un train Mistral, la voiture A4Dtux est inversée, gare de Paris Lyon.

Dans cette voiture est installé le groupe diesel-générateur pour l’alimentation en 660v/50hz des voitures. Le chaudron de cette voiture est différent, la porte d’accès côté groupe est décalée vers l’extrémité et une porte latérale de chargement louvoyante-coulissante sur chaque face permet d’accéder au fourgon à bagages. Elles sont recouvertes à l’extérieur d’une tôle d’acier inoxydable nervurée. 

Cette voiture comporte :

-Deux travées de six places.

-Une travée de cinq places.

-Une travée de quatre places.

Soit 21 places au total avec des sièges de couleurs brique ou vert absinthe.

-Un  couloir latéral avec persiennes décoratives rabattables coté couloir desservant :

  • Le compartiment de service avec un siège à une place et un à deux places, une armoire à brancard, un magnétophone et une fenêtre fixe de 958 x 850 mm.
  • Le compartiment pour l’agent de train avec un siège à une place, une tablette escamotable, une armoire vestiaire, un coffre à valeurs, une cabine insonorisée pour la liaison interphonie avec le conducteur, un réchaud électrique  et un casier à plis, une fenêtre fixe de 958 x 850 mm.
  • Le compartiment à bagages. Les panneaux amovibles du plafond sont en matériaux isolant et pare-feu. Les portes d’accès au fourgon peuvent être plombées (Douanes).
  • Le compartiment pour le groupe générateur.

Les compartiments de service et de l’agent peuvent être verrouillés à la clef de Berne.

 -Sur la plateforme côté compartiment voyageur: Un WC, un local pour l’appareillage électrique, un vestiaire avec cintres fermé par rideau et une case à bagages. 

-La plateforme côté groupe est une plateforme de service non accessible aux voyageurs.

A4Dtux.

La distribution d’air dans le compartiment voyageurs est assurée par des diffuseurs ‘’Multivents’’ répartis régulièrement entre les éclairages.

Le chauffage est assuré par des radiateurs horizontaux sous les sièges et dans le compartiment de service. Chauffage par radiateur parabolique dans les WC et le couloir latéral.

Eclairage par tubes fluorescents dans les compartiments voyageurs, de service et d’agent train et sur la plateforme coté compartiment voyageurs. Eclairage par lampes à incandescence dans les WC, sur la plateforme de service, dans le compartiment à bagages et groupe.

Quatre haut-parleurs dans le compartiment voyageurs, un haut-parleur sur la plateforme WC, un haut-parleur dans le compartiment de service, un dans celui de l’agent de train et un sur la plateforme de service.    

La voiture fourgon comporte deux batteries d’accumulateurs. Une pour la voiture et une pour le démarrage du groupe diesel alternateur. Chaque batterie d’accumulateurs comporte un groupe transformateur-redresseur alimenté par la ligne de train 660/50Hz.

Tare environ 56000 Kg

Bogie Y26 D côté compartiment voyageurs, bogie Y 26 E côté groupe électrogène. 

Puis, à partir de l’année 1979 modification avec montage bogies Y26 P2 et P3.

A4Dtux avec cartouche de classe Corail, sur bogies Y26P 2/3.

Groupe diesel alternateur.

Il comprend :

-Un moteur diesel Poyaud type A 12150 Sr, 12 cylindres en V, de 660 chevaux à 1500tr/min suralimenté haute pression par turbocompresseur.

-un alternateur Leroy type TA 450 L5 de 580 KVA, 660 V / 50 Hz triphasé.

Le pupitre de contrôle est installé en bout du groupe, face à la porte vitrée  à doubles vantaux. Ainsi le panneau de signalisation est visible depuis la plateforme de service. Deux armoires permettent la commande et le contrôle du moteur diesel et de l’alternateur.

L’échappement insonorisé du moteur diesel est disposé au-dessus du fourgon à bagages.

Une prise d’air avec filtre en toiture pour l’alimentation en air du turbocompresseur.

Le groupe électrogène assemblé est introduit dans son compartiment par le toit. Ce dernier comporte une trappe démontable, servant à l’éjection de l’air de refroidissement moteur.

Sous le châssis :

-Deux réservoirs à combustible communicants d’une capacité totale 1500 litres permettent l’alimentation du moteur.

-Un réservoir de 100 litres d’eau traitée pour le refroidissement du moteur.

A4Dtux décoration commerciale finale, les cartouches Corails ont perdu leur chiffre 1 de classe, les places n’étant plus ouvertes à la réservation.
Le sigle SNCF est sur une plaque.
A4Dtux avec l’échappement et le lanterneau de refroidissement du moteur diésel.
A l’autre extrémité, une bache à eau pour les toilettes.

Une Voiture fourgon A4Dtux peut alimenter 10 voitures dont une voiture bar et une voiture restaurant. Interdiction de coupler deux fourgons entre eux. Un agent technique accompagne l’A4Dtux et intervient en cas de problème. En cas de défaut d’un groupe, l’alimentation de la canalisation 660 V/50Hz de la rame peut être assuré par l’autre générateur mais avec certaines fonctions réduites. Dans ce cas le train doit être arrêté pour raccorder la canalisation entre les deux tranches.

Les Bogies

Le Bogie Y 28E

Les bogies Y28 équipent, outre l’ensemble des voitures Grand-Confort et USI, les A8u/A8tu/A3rtu et Arux de la famille Mistral 69.

Ce bogie résulte d’une étude entreprise au début des années 60 par la DEV, dans le but de réduire les masses non suspendues. Le gain de poids est d’environ 700 Kg.

-Le châssis de bogie est constitué d’une poutre centrale et de deux longerons. L’ensemble est assemblé par soudure. En vue de dessus, il forme un  »H », d’où la dénomination « châssis en H ».

-Les bielles de guidages des boites sont dans le plan des essieux.

-Articulation élastique des bielles sous le châssis de bogies.

-Suspension primaire par 4 groupes de 2 ressorts en hélices concentriques au-dessus des boites 

-Absence de pivot de bogie et lissoirs latéraux.

-Entrainement du bogie par deux câbles à attache élastique reliant le châssis de bogie à celui de la caisse.

-Les câbles de liaisons sont disposés dans le plan horizontal des essieux  et dans l’axe de la caisse.

-Traverse de charge solidaire du châssis de bogie, guidée longitudinalement et transversalement  en son centre par des galets en celeron.

-La traverse de charge repose sur la suspension secondaire (4 groupes de 2 ressorts en hélices concentriques) avec amortisseurs verticaux et barres anti-roulis.

-Charge de la caisse transmise par deux bielles inclinées qui assurent aussi la liaison  verticale avec la caisse (via les consoles de caisse) et l’entrainement du bogie. Biellettes avec articulation à rotules SKF.

Y28 E.

Les équipements de freins sont rassemblés vers le centre pour réduire le rayon de giration.

Quatre blocs frein Westinghouse P60 avec semelles composites, à haut coefficient de frottement constant, assurent l’effort de freinage. Les semelles sont placées à l’intérieur. Le rattrapage de l’usure des semelles se fait par un régleur incorporé dans le bloc frein.

Entre axes essieux: 2560 mm

Diamètre des roues: 920mm

Le bogie Y 26D

Bogie Y26D monté sur une Mistrale 69.

L’ensemble du programme des Mistral 64/65 est prévu, à l’origine, pour être monté sur bogies Y26D, certaines A8tu et A4Dtux seront livrées ainsi, avant le montage des Y28E. Cette modification sera rapidement exécutée.

C’est bogies sont, aussi, utilisés sur d’autres véhicules comme les Restaurants « Rouge » U62/65.

L’étude de ce bogie a été réalisée par Carel et Fouché suivant les directives de la DEV.

-Châssis de bogie (poutre centrale et longerons) en tôles d’acier forment un  »H ».

le bogie Y26D équipe les A4Dtux côté compartiment voyageur.

-Balanciers de section I reposant sur les boites d’essieux.

-Asservissement transversal des balanciers au châssis de bogie par bielles montées sur articulations silentbloc.

-Asservissement longitudinal de la traverse danseuse au châssis et asservissement du châssis aux balanciers sur articulations Silentbloc.

-Suspension primaire avec balanciers et 4 groupes de 2 ressorts en hélice concentrique.

Suspension secondaire 2 groupes de 2 ressorts en hélice supportant la traverse danseuse. L’amortissement  vertical est assuré par 2 amortisseurs hydrauliques.

-Entrainement par pivot de bogie encastré dans la traverse danseuse.

Quatre blocs frein Westinghouse P60 avec semelles composites à haut coefficient de frottement constant assurent le freinage. Les semelles sont placées à l’intérieur. Un régleur de rattrapage de jeux est incorporé dans le régleur.

Entre axes essieux  : 2500 mm

Diamètre des roues : 920mm

Le bogie Y 26E

Y26E, dans la série des Mistral 69 ce bogie équipe les A4Dux, côté générateur.

-Châssis de bogie en tôles d’acier formant un  »H ».

-Balanciers doubles en acier forgé et assemblés par boulons reposant sur les boites d’essieux.

-Asservissement transversal des balanciers au châssis de bogie par bielles montées sur articulations Silentbloc.

-Asservissement longitudinal de la traverse danseuse au châssis et asservissement du châssis aux balanciers sur articulations Silentbloc.

-Suspension primaire avec balanciers et 4 groupes de 3 ressorts en hélice concentrique.

Suspension secondaire 2 groupes de 3 ressorts en hélice supportant la traverse danseuse. L’amortissement vertical est assuré par 2 amortisseurs hydrauliques.

-Entrainement par pivot de bogie encastré dans la traverse danseuse.

Quatre blocs frein Westinghouse P60 avec semelles composites à haut coefficient de frottement constant assurent le freinage. Les semelles sont placées à l’intérieur. Un régleur de rattrapage de jeux est incorporé dans le régleur.

Entre axes essieux  : 2500 mm

Diamètre des roues : 920mm

Bogie Y26C monté sous une voiture restaurant Vru U63 Capitole, très proche du Y26 E utilisé sur les A4Dtux.

Le bogie Y 26P

Bogie Y26P équipant les Vru restaurants MI 69.

L’étude de ce bogie a été réalisée par Carel et Fouché suivant les directives de la DEV.

-Châssis de bogie en tôles d’acier formant un  »H ».

-Balanciers de section I reposant sur les boites d’essieux.

-Asservissement transversal et longitudinal des balanciers au châssis de bogie par bielles montées sur articulations Silentbloc.

-Suspension primaire  avec balanciers et ressorts en hélices.

-La suspension secondaire, par ressort pneumatique SUMIRIDE, est directement fixée au châssis de caisse d’un côté et de l’autre au châssis de bogie par une traverse intercalaire.

Principe : Un diaphragme en caoutchouc, en forme de couronne, s’emboite sur sa face extérieure sur une cloche supérieure cylindrique en tôle emboutie et sur sa face intérieure sur un socle inférieur métallique. Pour obtenir une suspension élastique la variation du volume d’air est obtenue par une valve de nivellement et un réservoir auxiliaire de 80 litres.

-La traverse intercalaire est reliée au châssis de bogie par un pivot élastique.

-La suspension secondaire s’appuie sur le châssis de bogie par l’intermédiaire de glissoirs à bain d’huile.

Quatre blocs frein Westinghouse P60 avec semelles composites à haut coefficient de frottement constant assurent le freinage. Les semelles sont placées à l’intérieur. Un régleur de rattrapage de jeux est incorporé dans le régleur.

Entre axes essieux  : 2500 mm

Diamètre des roues : 920mm

Le châssis de bogie est constitué de la poutre centrale et de deux longerons en tôles d’acier, il repose sur les balanciers par l’intermédiaire de ressorts en hélice.
On remarque le système de liaison bogie/caisse..

Le bogie Y 26 P2/3

Le bogie Y26P2/3 placé sous les A4Dtux à partir de 1979.

Les bogies Y 26 P2/3 P3 sont identiques dans leurs conceptions aux bogies Y26 P, à l’exception de la suspension primaire, les ressorts en hélices sont remplacés par des ressorts CLOUTH.

Le ressort CLOUTH: Est un anneau en caoutchouc, il remplace les ressorts en hélice et permet de supprimer les bielles d’asservissement longitudinal et transversal. L’anneau en caoutchouc est emboîté sur un cône sur sa face intérieure et sur une cloche conique sur sa face extérieure.

Eclaté du bogie Y26P2/3.
A: Anneau en caoutchouc, B: cône intérieur fixé sur le balancier, C: Cloche extérieure, D: Longeron du châssis de bogie.

Effectif du parc, commande de 1964 et 1965 mises en service en 1968 et 1969 :

27 voitures  A8u

28 voitures A8tu

14 voitures fourgon A4Dtux

11 voitures restaurant Vru

4 voitures bar Arux

2 voitures bar A3rtu (pour trains autres que Mistral)

Une rame mistral 69 se compose de :

-Tranche Paris Marseille, en tête au départ de Paris: 1 A4Dtux, 1 A8tu, 1 Vru, 1A8 tu, 2 A8u

-Tranche Paris Nice : 1 Arux, 3 A8u, 1 A8tu, 1Vru, 1 A8tu, 1 A4Dtux

Charge totale : 702 tonnes, nombre de places : 466

Une voiture facultative A8u pour Marseille ou Nice peut être ajoutée entre les deux tranches.

Composition renforcée: Charge totale : 751 tonnes ; Nombre de places : 514

Mistral à Combs-la Ville , tracté par la CC 6537, en 1977.

Parc pour rames Mistral

15 voitures A8u

10 voitures A8tu

3 voitures bar Arux

6 voitures restaurant Vru

7 voitures fourgon A4Dtux

Les voitures non utilisées pour le parc mistral sont destinées au train Paris Ruhr et au Lyonnais. Quelques voitures renforcent le parc PBA (Paris Bruxelles Amsterdam).

-Présentation à la presse du nouveau matériel Mistral, le 30 janvier 1969, sur un aller-retour Paris Laroche Migennes.

-Pour la mise sous tension, le 9 février 1969, de la section Les Arcs-Vintimille la SNCF met en service le nouveau matériel Mistral sur la relation Paris-Nice.

Mise en service des trains avec voitures Mistral 69:

-Le Paris-Ruhr (Paris Liège Cologne Dortmund) le 1 juin 1969, il sera dénommé Molière le 3 juin 1973.

Composition : 1 A4Dtux, 1 A8tu, 1 Vru, 1 A3rtu, 1 A8u, 1 A8tu.

-Le Lyonnais (Paris-Lyon)  le 5 janvier 1970.

-Le Rhodanien (Paris-Marseille) le 25 mai 1971.

Composition : 1 A8tu, 1 A8u, 1 Arux, 1 Vru, 1A8tu, 2 A8u, 1A4Dtux.

Une commande complémentaire est passée en 1970 et sera livrée en 1974.

Effectif parc complémentaire

11  voitures A8tu : 5 pour le parc CFF (Suisse) et 6 pour le parc SNCB (Belgique).

15 voitures A8u.

5 voitures fourgon A4Dtux.

2 voitures restaurant Vru.

3 voitures bar A3rtu (pour trains autres que le Mistral).

Avec la réception de ce parc complémentaire le matériel Mistral 69 permettra de nouvelles compositions des trains :

– Le Cisalpin (Paris-Milan) le 25 mai 1975.

Composition : 1 A4Dtux, 2 A8u,1 A8tu (CFF),1 Vru,1 A8u,1A3rtu, 1A8tu (CFF).  

-Le Memling et le Rubens (Paris Bruxelles) le 29 septembre 1974.

Composition : 1 A2Dx(PBA),1 A8u, 1 A8tu (SNCB), 1 A5rtu (PBA), 1 A8tu (SNCB),1 A3rtu, 1A8u.

Evolution du matériel et des trains

-Le 30 septembre 1976 le Lyonnais quitte le Pool TEE, les voitures sont transférées sur le train l’Arbalète (Paris-Bâle –Zurich) au 01 octobre 1976.

-Le Rhodanien est transformé en train à deux classes le 30 septembre 1978, les voitures Mistral 69 sont mutées sur la région Nord pour créer le Watteau, le Gayant et le Faidherbe sur l’axe Paris-Lille-Tourcoing-Bruxelles.

-Les trains l’Arbalète et le Molière quitte le Pool TEE le 29 mai 1979, le matériel est muté sur la région Nord en renfort sur la relation Paris-Lille.

-Le Jules Verne (Paris Nantes) sera mis en circulation le 28 septembre 1980, il sera composé de matériel Mistral 69 en provenance du Nord et du Sud-Est.

-La mise en service du TGV Sud-Est le 27 septembre 1981 entraine la disparition du Mistral. Une partie du parc sera utilisé avec des voitures Corail dans la composition d’une relation Paris Marseille qui sera à son tour victime du TGV au service du 23 mai 1982.

La mise en service du TGV sur Paris Lausanne le 22 janvier 1984 verra la disparition du parc Sud Est.

Pour terminer, voici comment faire la différence entre une voiture MI 69 et une PBA, du premier coup d’oeil. Observez la porte des deux voitures, sur les Mistrals, à gauche, la poignée est rectangulaire, sur les Paris-Bruxelles-Amsterdam, elle est de forme arrondie.

A suivre:

Les voitures déclassées en seconde classe et celles du Train Expos.