Les automotrices inox de La SNCF.

Publié le mardi 15 décembre 2020 à 00:10

Par GB, FP, TJP, BR, JMV, FD, 2B. Le 14-12-2020.

Utilisé pour la première fois par la Compagnie des Chemin de fer de l’Etat, l’acier inoxydable s’est généralisé dans les années 60 pour les matériels de banlieue, régionaux, automoteurs et rames tractées (RIB, RIO, RRR).

Ces matériels ont presque disparu aujourd’hui, les Z 6400 seront les dernières en circulation.

L’acier inoxydable employé pour la construction de ces rames est du type austénitique. Cet acier nommé 18-8 contient 18% de chrome, 8% de nickel et une faible teneur en carbone soit moins de 0,12%. Il est plus résistant mécaniquement qu’un acier ordinaire, ce qui permet une construction avec des tôles d’épaisseur plus faible, permettant un gain de poids. Très résistant à la corrosion, la mise en peinture est inutile.

L’ossature de caisse est conçue de profilés en acier inoxydable pliés et assemblés par goussets soudés. Ils sont ensuite recouverts d’une tôle plane puis d’une tôle ondulée soudée par points.

La soudure électrique par points est le procédé BUDD inventé par la BUDD Company, société américaine de Philadelphie.

L’acier 18-8 peut-être soudé mais perd de sa résistance mécanique et anti-corrosion compte tenu du recuit local. Le procédé BUDD a remédié à cette perte caractéristique, en contrôlant la température dégagée correspondante en fonction de l’épaisseur des éléments à souder.

Un poste à souder par points est muni de deux électrodes, en contrôlant la pression de celles-ci, l’intensité et le temps de passage du courant, on obtient une fusion de l’acier sur un point de soudure. Celui-ci est deux fois plus résistant au cisaillement qu’un rivet.

Signe de modernité à cette époque, de nombreux matériels voyageurs ont été construits en acier inoxydable. Carel & Fouché en est le constructeur spécialisé de cette technique sous Licence BUDD ( les célèbres CC 40100 ont une caisse en acier Corten et acier Martin, par contre elles ont reçu un habillage en acier inox pour s’accorder avec les voitures TEE PBA et Mistral 69).

Soudure par points.
Travail d’assemblage sur une Z 5100, cette fois.
Montage de la toiture d’une Z 5100.
Montage de la partie avant, comportant la cabine de conduite de la demi-rame Z 3700
Dossier arrière d’un élément.
Pavillon.
Ensemble de la caisse Z 3700.
Remarquable qualité du montage.
Intérieur de caisse.
Montage des planchers de Z 5100.
Equipement pour le montage des planchers des Z 5100.
Différents montages de profilés, pour les automotrices BUDD de la Compagnie de l’Etat.

Z 3701 à 3720 (ex Z 23701 à 23720 ETAT). Tension 1500V CC.

Construites en 1937 par Carel-Fouché & Cie, Schneider-Jeumont. Vingt automotrices de deux caisses articulées, reposant sur 3 bogies moteurs, puissance 880kW (6 moteurs auto-ventilés SW 9273-675V Schneider-Westinghouse).

Suspension mécanique.

Commande traction via deux servo-moteurs JH (Jeumont-Heidmann).

Circulation en UM (Unité multiple) possible jusqu’à 3 éléments, les liaisons électriques et pneumatiques sont assurées par un attelage type Boirault-Compact.

  • Vitesse maxi: 130 km/h.
  • Longueur hors tout: 40,710m.
  • Masse totale: 74t.
  • Capacité 206 places:
    • 1ère classe: 28 pl assises/24 debout.
    • 2ème classe: 94 pl assises/60 debout.

2 Pantographes type E 13 à l’origine, puis 1 seul E 13

Marchepieds rabattables pour les quais bas de la ligne du Mans.

Dépôt d’affectation: Montrouge (Paris-Montparnasse).

Service commercial de 1937 à 1983.

Z 3711, Brétigny, mai 1986.
Z 3713, Gaillon, 1986.
Z 3714, Saintes, 1987.

Z 5101 à 5182. Tension 1500V CC.

Z 5100 neuve sans monogramme SNCF posé sur la face frontale.

Construites de 1953 à 1958 par Carel-Fouché & Cie, Compagnie Matériel et Traction Electrique.

Composition d’origine: Z (motrice 3ème cl)+ZS (remorque 3ème/2ème cl équipée d’une cabine de conduite).

Circulation en UM (Unité multiple) possible jusqu’à 4 éléments, les liaisons électriques et pneumatiques sont assurées par un attelage automatique type Scharffenberg.

Suspension mécanique.

Motrice Z, 4 moteurs auto-ventilés SW 8304 (2 par bogie) puissance 890kW.

Pantographe type G.

Vitesse maximale 120km/h.

Composition 2 caisses: Z 5100 + ZS 15100:

  • Longueur hors tout 45,700m.
  • Largeur 2,975m.
  • Masse 94,8t (Z 5101 à 5154) / 93,8t (Z 5155 à 5182).
  • Capacité: 265 places:
    • 3ème Classe: 122 pl assises/85 debout.
    • 2ème classe: 40 pl assises/18 debout.
    • Cet aménagement perdure jusqu’en 1956 année de la suppression de la 3ème Cl. Les nouveaux éléments seront livrés en 2ème Classe pour la Z et mixte 2ème/1ère classe pour la ZS, les automotrices en service seront modifiées.

En 1957 adjonction d’une ou deux remorques intermédiaires ZR 25100 de seconde classe.

Composition 3 caisses: Z 5100+ZR 25100+ZS 15100:

  • Longueur hors tout 68,500m.
  • Masse 128t
    • Z 5100-57t
    • ZR 25100-30t
    • ZS 15100-
  • Capacité: 408 places:
    • 2ème classe: 210 pl assises/140 debout.
    • 1ère classe: 40 pl assises/18 debout.

Composition 4 caisses: Z 5100+ZR 25100+ZR 25100+ZS 15100:

  • Longueur hors tout 91,300m.
  • Masse 158t.
    • Z 5100: 57t.
    • ZR 25100: 34,5t.
    • ZS 15100: 36,5t.
  • Capacité 551 places:
    • 2ème classe: 298 pl assises/195 debout.
    • 1ère classe: 40 pl assises/18 debout.

En 1966, le symbole ZS change (pour éviter des confusions) et devient ZRx.

La composition devient ZB+ZRB+ZRB+ZRABx.

Dépôt d’affectation:

  • Villeneuve Saint-Georges au Sud-Est.
  • Paris Sud-ouest.
  • Montrouge pour l’Ouest de Montparnasse.
  • Tours Saint-Pierre au Sud-Ouest à partir de 1982.
  • Bordeaux, Toulouse et Lyon Mouche en toute fin de carrière.
Deux éléments de Z 5100 à deux caisses, en début de carrière.
Z 5112 et 5108, Tours, juin 1987.
Couplage de Z 5100 sur le réseau Ouest/SNCF, Versailles Matelots, 1987.
Z 5112 à Tours, en mai 1986.
Utilisation de Z 5100, les 5114 et 5136, en région Lyonnaise, ici au dépot de Lyon Mouche, mai 1986.
Z 5119, Les Aubrais (Orléans), sur le réseau Sud-Ouest de la SNCF en septembre 1998.
Banlieue Ouest de paris Montparnasse, passage à Meudon en septembre 1988.
La Z 5125 officie en région Bordelaise en 1987.
Une Z 5100 montre le bout de son nez, en gare de Limoges, dans les années 90.
Présence d’une ZR au dépôt de Toulouse, le retrait du véhicule central s’explique par l’utilisation sur des navettes SNCF entre les différents chantiers du nord de la gare de Matabiau. Les quais des haltes étant courts.
Bassens, Sud Ouest, 1990.

Z 5176 à 5182. Trois rails 750V CC.

En 1984 ces sept automotrices sont transformées pout circuler sur la ligne Puteaux-Issy Plaine en remplacement des rames Standard. Ces rames seront affectées à Saint-Lazare Levallois.

Z 5181, Pont de Sèvres, mai 1993.
Z 5182, les Coteaux, mai 1992.

Z 5301 à 5445. Tension 1500V CC.

Construites de 1965 à 1975 par Carel-Fouche & Cie et CIMT-Lorraine. Composition d’origine 4 caisses: ZBD+ZRB 25300+ZRB 25300+ZRABx 15300.

Circulation en UM possible jusqu’à 3 éléments de 4 caisses, les liaisons électriques et pneumatiques sont assurées par un attelage type Scharffenberg.

Motrice Z équipée de 4 moteurs auto-ventilés EMW 510, puissance 1180 kW Freinage électrique du type rhéostatique.

Commande traction via un servo-moteur JH+Rhéostat.

Pantographe AM 18 B.

Z 5301 à 5361 Baies encadrement inox-4 caisses.

  • Vitesse maximale 130km/h (puis 120km/h).
  • Longueur hors tout 102,800m.
  • Largeur 2,870m.
  • Masse 153,5t.
    • ZBD 5300-61,5t.
    • ZRB 25300-30t.
    • ZRABx 15300-32t.
  • Capacité 882 places:
    • 2ème classe: 346 pl assises/429 debout.
    • 1ère classe: 44 pl assises/63 debout.

Z 5362 à 5445 Baies individuelles avec joint caoutchouc-4 caisses.

  • Vitesse maximale 130 km/h (puis 120 km/h).
  • Longueur hors tout 103,55m.
  • Largeur 2,870m.
  • Masse 150,9t.
    • ZBD-61,4t.
    • ZRB-29t.
    • ZRABx-31,5t.
  • Capacité 880 places:
    • 2ème classe: 344 pl assises/429 debout.
    • 1ère classe: 44 pl assises/63 debout.

Composition 3 caisses: ZB 5300+ZRB 25300+ZRABx 15300 (retrait d’une ZRB).

  • Longueur hors tout:
    • 77,200m (1ère sous série).
    • 78,450m (2ème sous série).
  • Masse:
    • 123,5t (1ère sous série).
    • 121,9t (2ème sous série).

Dépôt d’affectation:

  • Paris Sud-ouest.
  • Villeneuve Saint-Georges au Sud-Est.
  • Montrouge à l’Ouest.
  • Tours Saint-Pierre au Sud-Ouest (à partir de 1994).
  • Bordeaux au Sud-Ouest (de 2002 à 2008 en version 3 caisses).

Service commercial de 1965 à 2018.

Z 5361, Le Mée, Sud Est, 1987.
Z 5371 muni d’un pantographe spécial, boulevard Masséna, Sud Ouest, avril 1988.
Z 5398, Pont Cardinet, Ouest, juillet 1996.
Z 5305, Bellevue, Ouest, aout 2004.
Z 5331, Paris Gare de Lyon, Sud-Est, décembre 2009.
Z 5347, Versailles Chantiers, Ouest, janvier 2004, logo « Casquette ».
ZRABx 15333 Transilien entre Corbeil-Essonnes et Melun novembre 2012.
Z 5371 Villeneuve Saint Georges, mai 2016.
ZRABx 15368 Transilien à Villeneuve St Georges le 31-10-2017.
Z 5421 dépot de Bordeaux, région Sud Ouest, en novembre 2004.
Atelier Z 5300 du dépot de Villeneuve Saint Georges, Sud Est, dernières décorations pour les Z 5300, logo « Carmillon » ou « Transilien ».
Orléans, septembre 1998, la Z 5373 à portes bleues.
Avant gare de Paris Montparnasse, le Z 5444, portes bleues en juillet 2004.

Z 6006 à 6009 (ex Z 9056 et 9059). 25000 V AC-50Hz.

Automotrices prototypes de présérie des Z6100, construites par Carel-Fouché&Cie, Alsthom et CEM en 1961.

Composition: ZB 6000+ZRB 26000+ZRABx 16000 (Z+ZR+ZS à l’origine jusqu’en 1966).

Circulation possible en UM jusqu’à 3 éléments, les liaisons électriques et pneumatiques sont assurées par un attelage type Scharffenberg.

La motrice Z est équipée d’un seul moteur, le 25000V AC alimente un transformateur, un graduateur fait varier le courant pour alimenter le moteur via des redresseurs. Puissance 690kW.

Suspension mécanique.

Baies avec encadrement inox.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur hors tout 74,450m.
  • Largeur 2,995m.
  • Masse 113,2t.
    • ZBD 6000-54t.
    • ZRB 26000-27,7t.
    • ZRABx 16000-31,5t.
  • Capacité 596 places:
    • 2ème classe: 237 pl assises/291 debout.
    • 1ère classe: 36 pl assises/32 debout.

Pantographe AM 11

Premières automotrices équipées de la vitesse imposée (régulateur de vitesse).

Dépôt d’affectation Paris La Chapelle.

Service commercial sur la banlieue nord de 1960 à 1995.

En fin de carrière les Z 6006 et 6008 réduites à deux caisses ZB+ZRABx assurèrent des navettes ouvrières entre Paris-Est et Pantin-Ourcq jusqu’en 1997.

Logo frontal avec monogramme SNCF ailé.

Version d’origine des Z 6000, sans fanaux rouges, mais reconnaissable à son monogramme ailé.
Z 6006, Saint Denis, réseau Nord, mars 1989.

Z 6101 à 6120. 25000 V AC-50Hz

Dérivées des Z 6006 à 6009, elles sont construites par Carel-Fouché & Cie, Alsthom et CEM de 1965 à 1967.

Composition ZBD 6100+ZRB 26100+ZRABx 16100

Circulation en UM possible jusqu’à 3 éléments (couplage aussi avec les Z 6006 à 6009), les liaisons électriques et pneumatiques sont réalisées par un attelage type Scarffenberg.

Motrice Z, un seul moteur de traction auto-ventilé GRLM 792 A-CEM, puissance 615kW alimenté comme les Z 6000 de présérie.

Suspension mécanique.

Baies avec encadrement inox.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur hors tout 74,450m.
  • Largeur 2,850m.
  • Masse 113t.
    • ZBD 6100-53,5t
    • ZRB 26100-28,5t
    • ZRABx 16100-31t
  • Capacité 596 places:
    • 2ème classe: 237 pl assises/291 debout.
    • 1ère classe: 36 pl assises/32 debout.

Pantographe AM 11.

Equipées de la vitesse imposée.

Monogramme SNCF sur platine jaune horizontale.

Dépôt d’affectation: Paris La Chapelle.

Service commercial sur la banlieue de Paris-Nord de 1965 à 2004.

Première sous série de Z 6100 reconnaissable à ses encadrements de baies métalliques.
Z 6106, dépot de La Chapelle, Nord, 2005.
ZRABx 16106 Paris La Chapelle.

Z 6121 à 6149. 25000 V AC-50 Hz.

Construites par Carel-Fouché&Cie, Alsthom et CEM en 1969-1970.

Composition: ZBD 6100+ZRB 26100+ZRABx 16100.

De même conception que les Z 6101 à 6120, mais avec quelques améliorations. La suspension est pneumatique améliorant le confort voyageurs.

Les baies sont individuelles avec joint en caoutchouc.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur 74,450m.
  • Largeur 2,850m.
  • Masse 107,5t.
    • ZB 6121 à 6150: 52t.
    • ZRB 26121 à 26150: 26,5t.
    • ZRABx 16121 à 16150: 29t.
    • Capacité: 596 places (aménagement identique au Z 6101 à 6120).

Pantographe AM 18U.

Monogramme SNCF sur platine jaune horizontale.

Dépôt d’affectation: Paris La Chapelle.

Service commercial sur la banlieue de Paris-Nord de 1969 à 2013.

Z 6147, Chantilly, réseau Nord, mars 1987.

Z 6150 à 6185. 25000V AC-50Hz.

Construites par Carel-Fouché&Cie, Alsthom et CEM en 1970-1971.

Composition ZBD 6100+ZRB 26100+ZRABx 16100.

De même conception que les Z 6121 à 6150 pour les caisses et châssis. Elles se différencient par la suppression du graduateur, le moteur de traction d’une puissance de 615 kW est alimenté par Thyristors (bénéficiant de la technologie des BB 15000).

Elles n’ont pas de sablières mais sont équipées d’un anti-patinage comme les autres Z 6100 précédentes, ce qui a parfois engendré des problèmes d’adhérence lors de la saison des feuilles mortes sur la ligne de Luzarches/Paris-Nord et Persan-Beaumont/Paris-Nord (rampes de 13 à 15/1000).

Suspension pneumatique.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur hors tout 74,450m.
  • Largeur 2,850m.
  • Masse identique au Z 6121 à 6150.
  • Capacité identique pour toute la série Z 6000/6100 soit 596 places.

Pantographe AM 18U.

Dépôt d’affectation: Paris La Chapelle.

Service commercial sur la banlieue de Paris-Nord de 1970 à 2013.

Z 6170 en 1992.
Z 6152 Epinay-Villetaneuse, mai 2008.
En janvier 2013, à Persan-Beaumont, dernier train pour les Z 6100. Appelés familièrement « P’tits Gris » par les usagers, cette dernière circulation est un train spécial organisé par un groupe de cheminots et d’amateurs.

Z 6301 à 6335. 25000 V AC-50Hz

Construites par Carel-Fouché&Cie et CEM de 1967 à 1970, c’est la version courte des Z 6100, mais plus large. Afin d’être réceptionnées en UM en gare de Paris Saint-Lazare dont les quais sont courts coté banlieue soit 190m.

Composition ZBD 6300+ZRB 26300+ZRABx 16300.

Circulation possible en UM jusqu’à 4 éléments, les liaisons électriques et pneumatiques sont réalisées par un attelage du type Scharfenberg.

De même conception électrique que les Z 6121 à 6150, elles n’ont qu’un seul moteur de traction d’une puissance de 615 kW et un graduateur.

Suspension pneumatique.

Baies individuelles avec joint en caoutchouc au nombre de 8 par face contre 12 pour les Z 6100.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur hors tout 60,100m.
  • Largeur 2,980m.
  • Masse 105,3t.
    • ZB 6300: 51,8t.
    • ZRAB 26300: 25,7t.
    • ZRB 16300: 27,8t.
  • Capacité 497 places:
    • 2ème classe: 153 pl assises/293 debout.
    • 1ère classe: 24 pl assises/27 debout.

Pantographe AM 11.

Emmarchement mobile pour quais hauts.

Dépôt d’affectation:

  • Achères
  • Saint-Lazare Levallois
  • Thionville en 1989
  • Longueau en 1990

Service commercial de 1967 à 2008.

Z 6300 neuve.
Z 6321, Asnières, avril 1988.
Paris Saint Lazare, Ouest, Z 6333, années 80.
Fin de carrière, sur la grande banlieue Nord, dans les environs de Baboeuf, ligne de Compiègne à Tergnier, pour la Z 6328…….
……et la Z 6308.
Seule exportation de matériel inox de type SNCF, les CFL (Chemins de Fer Luxembourgeois) et leurs rames série 250 dites « Moulinex » à 2 portes par face et 260 à trois portes, ex SNCF.

Z 6401 à 6550. 25000 V AC-50Hz.

Construites par Carel-Fouché et Alsthom de 1976 à 1978.

Composition: ZAD 6400(impaire)+ZRB 26400+ZRB 26400+ZB 6400(paire)

Circulation possible en UM 2 éléments maximum.

Chaque motrice Z est équipée de 4 moteurs EMW 510 auto-ventilés, alimentés par redresseurs à thyristors, puissance de la rame 2360 kW.

Suspension pneumatique.

  • Vitesse maximale 120 km/h.
  • Longueur hors tout 92,430m.
  • Largeur 2,950m.
  • Masse 190t.
    • ZAD 6400 (N° impairs): 63,5t.
    • ZRB 26400: 31,2t.
    • ZRB 6400 (N° pairs): 63,5t.
  • Capacité: 808 places.
    • 2ème classe: 292 pl assises/374 debout.
    • 1ère classe: 72 pl assises/70 debout.

Pantographe AM 18U, un par motrice.

Premières rames équipées EAS-équipement agent seul (le conducteur assure le service train, fermeture des portes lors des dessertes voyageurs).

Z 6401 à 6440 aménagées pour quais mi-hauts et Z 6441 à 6550 aménagées pour quais hauts.

Dépôt d’affectation:

  • Paris la Chapelle pour les 15 premières rames Z 6401 à 6430 afin d’assurer la desserte Roissy-Rail (Paris-Nord à l’Aéroport de Roissy) de mai 1976 à décembre 1981, mutées à Saint-Lazare Levallois ensuite.
  • Saint-Lazare Levallois pour les Z 6431 à 6550.

Service commercial de la banlieue de 1976 à nos jours en 2020, quelques rames sont encore en service.

Z 6428, Nanterre-Université, Ouest, octobre 1987.
Z 6451 en gare de Paris Saint-Lazare, Ouest, octobre 1987.
Z 6450.
Z 6509, cette fois en livrée Transilien, Paris Saint Lazare, Ouest, octobre 2004.
Z 6440 Transilien logo Carmillon, Achères juin 2020.

Z 6479 à Z 6484 TRANSILIEN.

En décembre 2004, trois rames GCO sont dédiées à la ligne Grande Ceinture Ouest de Saint Germain en Laye à Noisy le Roi, ce sont les Z 6479 à 6484 aménagées différemment du parc. La livrée Transilien à berlingots est appliquée.

Z 6479 GCO, rénovée en livrée Ile de France, Mareil-Marly, Ouest, mai 2017.
Z 6479 GCO à Noisy le Roi en septembre 2016.
L’engin expérimental X 2051.

Si la SNCF développa le procédé BUDD sur ses voitures DEV, PBA et Mistral 69, ses rames de banlieue et régionales, RIO et RIB, le matériel à traction autonome, autorails et machines, ne fut pas concerné, à l’exclusion d’un autorail expérimental, l’X 2051.

Cet engin, resté unique, permit, entre autres de valider le montage des moteurs et transmissions sous caisse; idée largement développée, ensuite sur les grandes séries d’ EAD et ETG.