LE RER NG (Nouvelle Génération) Z 58000/58500.

Publié le mercredi 29 juin 2022 à 18:57

Par BR, DT, FP le 29 Juin 2022.

Z 58509-510 en stationnement à Villeneuve Saint-Georges, mars 2022.

Les nouvelles rames du RER de nouvelle génération sont construites par Alstom-Bombardier. Elles fonctionnent sous 1500V continu ou 25KV alternatif 50 Hz. Celles-ci seront les remplaçantes des MI2N du RER E et des Z2N sur le RER D.

MI2N Z 22533-534 de la ligne RER-E (EOLE: Est-Ouest Liaison Express) en gare de Paris-Est. Août 2019.
Z2N Z 20537-538 de la ligne RER-D au Vert de Maisons, mai 2017.

Les livraisons ont été retardées pour les rames de pré-séries impactant les campagnes d’essais.

Ces rames sont équipées du système de lecture ETCS niveau 1 en cours de déploiement sur le RER E (Eole) parisien.

Actuellement les “Eurobalises ETCS” sont mises en place entre Haussmann St Lazare et Bondy afin de réaliser les premiers essais de codage.

“Une base d’essai” a été déployée entre Gagny et Chénay-Gagny afin de réaliser la totalité des essais des “Eurobalises ETCS” avec les signaux correspondants, cette base est actuellement sous exploitation de SNCF Réseau pour le développement du systeme NexTEO (Nouveau système d’EXploitation des Trains Est-Ouest) qui pourra être mis en place sur le RER E et par la suite développé pour le RER B et D.

Eurobalise ETCS.
Implantation Eurobalise ETCS sur la ligne E.
En gare de Gagny, la voie à droite dédiée aux essais de Nexteo.
Bâtiment Voyageurs de Gagny, la voie d’essai à gauche se prolonge jusqu’au Chénay-Gagny.

Les futures rames Z 58000 du RER E:

  • Longueur 112 mètres.
  • Largeur 2.996 mètres.
  • Composition 6 éléments soit 4 motrices encadrant 2 remorques.
  • Vitesse maximale 140 km/h.
  • Capacité totale de 1563 places (dont 501 places assises).
  • Climatisation des espaces voyageurs.
  • Accès UFR (Usager en Fauteuil Roulant).
  • Couplage possible en UM2.

On notera la capacité moindre des nouvelles rames ,comparées aux MI2N (Z 22500) et Z2N (Z 20500).

Destinées aux lignes parisiennes du RER en renfort ou remplacement du matériel actuel fortement sollicité. Les arrêts chronophages en gare ont imposé le choix des portes latérales multiples, les espaces voyageurs sont sur deux niveaux, excepté sur les motrices d’extrémité sur un seul niveau. Ces deux options se sont généralisées pour obtenir un débit important des voyageurs et permettre d’augmenter le nombre de circulations en heure de pointe.

Alors que les futures rames du RER D seront des Z 58500:

  • Longueur 130 mètres.
  • Largeur 2.996 mètres.
  • Composition 7 éléments soit 4 motrices encadrant 3 remorques.
  • Vitesse maximale 140 km/h.
  • Capacité totale de 1860 places (dont 604 places assises).
  • Climatisation des espaces voyageurs.
  • Accès UFR.
  • Couplage possible en UM2.

La rame Z 58509-510 en campagne d’essais a stationné plusieurs fois au Technicentre de Villeneuve Saint-Georges.

Z 58509-510 Villeneuve Saint-Georges en mars 2022.
Face avant de la Z 58509 munie de l’auto-coupleur central intégral (Scharffenberg) pour le couplage en UM.

La Z 58509-510 est composée de 4 motrices et trois remorques. Les 2 motrices d’extrémité ont un seul niveau alors que les 2 autres motrices reparties dans le corps du train et les 3 remorques possèdent 2 niveaux.

Z 58509.
Elément sans numéro, peut-être est-ce la ZZ 581509.
ZR 582509.
ZR 583509.
ZZ 581510.
ZR 582510.
Z 58510.

La rame Z 58507-508 est pour le moment la seule rame à 7 caisses en essais en Savoie.

Reportée de quelques semaines, la Z  bicourant « 2 niveaux Nouvelle Génération » 58507/ 508 a débuté sa campagne d’essais de comportement dynamique et de freinage en Savoie.

La ligne Culoz-Albertville-Bourg-St Maurice (BSM) ne présente que des avantages: armée en 1500 V continu (Culoz-Albertville) et 25kV monophasé (Albertville/BSM), courbes serrées et rampes prononcées, préparatoires aux accès souterrains des gares parisiennes où ce matériel est appelé à circuler. Arborant les nouveaux thèmes à base de bleu clair et blanc de la livrée IDFM (Ile de France Mobilités), mais quelques inscriptions spécifiques en accord avec les questions écologiques ont été appliquées à cette rame, une voiture intermédiaire demeurant vierge sur l’une de ses faces.

Descendue de Dijon-Perrigny et stationnement de quelques jours à Vénissieux avant d’atteindre Culoz en avril, ou elle a séjourné puis rejoint Bourg-St Maurice.

Des marches Culoz -Bourg St Maurice et retour dans la journée ont été programmées, d’abord en matinée: marche BSM vers Culoz avec stationnement réduit à Albertville ,en raison de la configuration en cul-de-sac de la gare. Le retour depuis Culoz (arrivée vers 16h30) 18h23 vers BSM entrainant un hébergement nocturne de la rame en haute Tarentaise.

    Programmées sous les mêmes horaires pendant toute la campagne, ces marches d’essai n’ont cependant pas eu lieu tous les jours, certaines se limitant au trajet BSM-Albertville et retour.

Z 58507-508 en acheminement depuis Vénissieux pour Culoz, en attendant les premiers essais, Beon (entrée nord de Culoz) 11 avril 2022.
Z 58507-508 Marche d’essai Culoz-Bourg Saint-Maurice à Brison Saint Innocent, 13 avril 2022.
Z 58507-508 Saint-Pierre d’Albigny, 14 avril 2022.
Z 58507-508 en marche d’essai 805004 de Bourg Saint-Maurice à Culoz vers Tormery en sortie de Montmelian, 22 avril 2022.
Z 58507-508 dans les garages de Bourg Saint-Maurice, 26 avril 2022.
Z 58507-508 en Tarentaise, 27 avril 2022.
Z 58507-508 Marche d’essai vers Aix les Bains le long du lac du Bourget, Brison Saint Innocent, 11 mai 2022.
Z 58507-508 Marche d’essai vers Aix les Bains dans la courbe de Grésine, 11 mai 2022.

La fin de la campagne se résumant à un aller théorique Bourg Saint-Maurice/Dijon-Perrigny puis circulation le lendemain vers Villeneuve-St Georges. De fait, la rame a stationné 3 semaines à Culoz  et repris une unique marche vers BSM pour une seule journée d’essais, avant un retour définitif en banlieue parisienne…