En naviguant sur ce site, vous acceptez les CGU de celui-ci, et de ne pas réutiliser les ressources présentes à des fins lucratives ou commerciales.

En mémoire de Philippe Mérard

Sur ce site, nous allons voyager dans la collection d’un très grand amateur de trains, un ami qui nous a quittés en 2012.

J’ai connu Philippe dans les années quatre-vingt, passion commune et sympathiques rencontres chez l’Aiguilleur, le magasin de Nadia Millet, rue Merlin, dans le onzième arrondissement de Paris.

Nous avons commencé à échanger et je me suis rendu compte que sa « science » du chemin de fer était importante. Il me fit, alors, connaître une petite partie de sa documentation, que j’utilisais pour réaliser mes « super-détaillages » de matériels roulants en modélisme.

Puis il partit habiter à Mulhouse, nous nous perdîmes de vue durant une bonne vingtaine d’années.

Un coup de téléphone me rappela son existence et nous reprîmes nos discussions, accompagnées, cette fois, de l’équipe de ce site.

Convaincu de l’importance de la sauvegarde informatique de sa documentation et de sa diffusion au plus grand nombre, il décida, alors, de nous confier celle-ci et de nous autoriser à la publier, devant témoins.

A l’évaluation, notre surprise fut grande, Philippe possédant des dizaines de milliers d’images, de films, de plaques de verre et autre cartes postales anciennes.

De plus les sujets qui passionnaient Philippe et sa manière d’évaluer l’importance des différents éléments du monde ferroviaire est assez surprenante, loin des sentiers très battus de l’imagerie commune « un train dans un décor » vu de 3/4 avant……

Réalisées en haute définition et en deux fois, il ne fallut pas moins de quatre années pour en venir à bout, en s’y mettant à plusieurs !

Malheureusement, Philippe nous quitta lors de la dernière année de ce travail, par ailleurs menée à son terme.

Nous allons, donc, vous emmener à la rencontre de cet homme discret et de son travail.

NB : Les amateurs de cette époque d’après-guerre avaient pour habitude de partager.

Aussi, nous sommes conscients qu’un certain nombre de ses documents pourraient appartenir à d’autres.

Nous nous excusons par avance si certaines images étaient attribuées abusivement à Philippe.

Bien sûr, sur simple demande et rapidement, ces éléments seraient retirés ou rétablis dans leurs appartenances.

Pour DocRail, Jean Philippe Thernisien.

Marcoussis le 29-12-2019