LES CONTENEURS TERRESTRES.

Publié le lundi 19 décembre 2022 à 22:20

Par GB,FP. Le 19Decembre 2022.

Pour faciliter et unifier les méthodes de transport, l’UIC crée à la fin des années 50 l’Euro-Palette. Ces dimensions sont: 800X1200mm. L’emploi de l’euro-palette se généralise au cours des années 60, dans le transport ferroviaire et routier. Les conteneurs ISO arrivent en Europe au milieu des années 60, mais leurs dimensions intérieures ne sont pas compatibles avec les euro-palettes. Un conteneur ISO de 40 pieds ne permet de charger que 25 euro-palettes, tandis qu’une semi-remorque routière permet le chargement de 33 euro-palettes. Les transporteurs préfèrent utiliser la semi-remorque ou la caisse mobile qui dérive directement de la semi-remorque. Pour répondre aux différents besoins spécifiques des transporteurs, les administrations de chemin de fer et l’UIC définissent une nouvelle catégorie de conteneur, différente du conteneur ISO. Il est nommé ”Conteneur de Grandes Dimensions pour Transport Terrestres” et dénommé “Conteneur Terrestre”. C’est un engin uniquement apte aux transport terrestre rail-route, il ne peut être utilisé pour le transport maritime, sauf cas particulier. Ces dimensions ne répondent pas à celles définis par l’ISO, principalement en largeur ou en hauteur. La conception des conteneurs fermés prend en compte les dimensions de euro-palettes.

Conteneur citerne Terrestre de 20 pieds ”débordant” CONTANK et 2 conteneurs citernes ISO chargés sur un même wagon. On remarque les différences de hauteurs et de longueurs. Perpignan 2008.
Conteneur terrestre de 20 pieds. Valenton 1993.
Conteneur Terrestre de 30 pieds MOBIGRAIN Logistra, spécialisé dans le transport de grains en vracs, avec couvercles de chargement sur le toit. Noisy-le-Sec 2002.
Conteneur Terrestre de 40 pieds TFG avec portes latérales. Villeneuve triage 1994
Conteneur Terrestre citerne CCR de 20 pieds. Villeneuve Triage 1994.
Conteneur Terrestre pulvérulent SALARI de 30 pieds. Dijon-Perrigny 1997.

Le conteneur terrestre ordinaire ne comporte aucun aménagement spécifique, sa conception est identique à celle des conteneurs ISO. Il comporte des pièces de coins normalisées ISO et sa construction est semblable à celle des conteneurs ISO, sauf pour sa résistance au gerbage (stockage vertical), il ne peut être empilé en charge que sur 3 hauteurs. Comme pour le conteneurs ISO il est construit selon différents types, fourgon, citerne, citerne pulvérulent, bulk, silo…

Conteneur Terrestre citerne Euro-Tainer de 30 pieds. Modane 2000.
Deux conteneurs terrestres pulvérulents de 30 pieds NWM. Les marquages sont placés à gauche des conteneurs, ce qui n’est pas la norme. Valenton 1995.
Conteneur Terrestre pulvérulent de 30 pieds Jonker. Dijon Perrigny 1999.
Empilage sur trois hauteurs de conteneurs Terrestres de 40 pieds. Lille 1994.

Certains conteneurs terrestres sont admis en trafic international mais non au transport sous scellement douanier.

Conteneur Terrestre citerne apte en trafic international et maritime. Présence d’une ancre à la suite du marquage i t . Valenton 2007.
Conteneur Terrestre citerne 20 pieds calorifugé. Le calorifugeage endommagé a été réparé par une tôle rivetée. Miramas 2013.
Conteneurs Terrestres citerne, Schmidt de 30 pieds et Kube & Kubenz de 20 pieds débordant chargés sur un même wagon. Nîmes-Voyageur 2007.
Deux Conteneurs Terrestres de 20 pieds débordants. Valenton 2017.
Conteneur Terrestre citerne de 20 pieds pour le transport de sodium de chlorate. Valenton 2017.
Conteneur Terrestre citerne Bulk de 30 pieds. Avignon 2008.
Conteneurs Terrestres citerne de 20 pieds débordant H & S Foodtrans et de 20 pieds GCATAINER. Dourges 2017.

Les conteneurs terrestres sont répartis en trois classes:

Classes 1: Conteneurs pouvant être levés par les pièces coins supérieures ou inférieures. Largeur 2,438m.

Classe 2: Conteneurs pouvant être levés par les pièces de coins inférieures seulement. Gerbage interdit. Largeur 2,438m ou 2,500m.

Autocollant de marquage apposé sur un conteneur Terrestre de classe 2. Hauteur 2,6 m largeur 2,5 m.

Classe 3: Conteneurs pouvant être levés par les pièces coins supérieures et inférieures. Largeur 2,600m.

Comme pour les conteneurs ISO on retrouve les mêmes unités de dimensions pour les longueurs à savoir 10, 20, 30, 40 et 45 pieds.

La hauteur des conteneurs terrestre est comprise entre 2,438m et 2,600m.

Extrait de consigne générale IN1873.

Marquage et identification.

Un marquage spécifique est appliqué sur les conteneurs terrestres pour les identifier.

Marquages i t et T d’identification des conteneurs Terrestres.

-Un T à cheval sur un demi wagon et sur une demi semi-remorque.

Autocollant marquage distinctif T apposé sur les conteneurs Terrestres.

– i t dans un cadre pour les conteneurs T admis au trafic international.

Marquage i t. Les cotations sont en mm.

Chaque conteneur Terrestre porte des inscription :

-Marquage d’identification:

  • Indication du propriétaire 4 lettres.
  • Numéro de la série 6 chiffres.
  • Un chiffre d’auto-contrôle dans un cadre rectangulaire.
  • Indication en code ISO du pays ou le code du propriétaire est enregistré.  
  • Marquage codé des caractéristiques principales.   
Conteneur Terrestre citerne Panalon Multimodal de 20 pieds débordant. Le débordement n’est que d’un seul côté. Voir photo suivante.
Marquage latéral:
-PMMU indication du propriétaire.
-301046 Numéro de la série 3 chiffre d’autocontrôle.
-AMT4 indication en code ISO du pays ou le code du propriétaire est enregistré.
-L4BH Marquage codé des caractéristiques principales.

-Masse brute maximale.

-Tare en kilogrammes.

Conteneur silo, marquage de la masse brute maximale, de la tare et de la capacité. Ces marquages se trouvent sur les extrémités.

-Marquage de la hauteur dans le cas d’une hauteur supérieure à 2,438m.

Marquage T et marquage de la hauteur (2,6 m) et de la largeur (2,5m).

Augmentation de la longueur des conteneurs

Le conteneurs 45 pieds avec angles chanfreinés se généralise rapidement dans le transport intermodal. Passage d’un train complet à Villeneuve St Georges en 2019.

En 1990 la commission Européenne lance une grande étude sur le transfert modal. La réflexion est comment transporter dans une UTI (Unité de Transport Intermodal) normalisé pour l’Europe autant de palettes que dans une semi-remorque pour favoriser le transfert de la route vers le chemin de fer. La référence est la semi-remorque dont les critères dimensionnels ont été établit en 1989 selon deux types:

-Longueur 16,636 m largeur 2,438m.

-Longueur 13,595 m largeur 2,550m.

Le nouvelle UTI doit:

-Reprendre les normes d’encrage à savoir les pièces de coins ISO au pas de 40 pieds.

-Pouvoir être manutentionné par les pièces ISO supérieures par cadre de préhension ou par pinces au niveau du châssis.

-Répondre au contrainte de résistance à l’empilage en charge pour le stockage sur 3 hauteurs.

La base de l’étude est un conteneur de 45 pieds (13,716 m), le conteneur de 40 pieds ayant une longueur de 12,192 m, elle est inférieure à celle d’une semi-remorque. La longueur maximale des ensembles routier avec semi remorque est de 16,500m. Problème pour l’acheminement routier, la longueur dépasse de 80 mm la longueur maximum autorisé pour une semi-remorque. De plus l’extrémité du chargement à l’avant doit impérativement s’inscrire dans un cercle de 2,040m ayant pour centre le pivot de d’attelage de la semi-remorque.

La solution sera trouvée par la société Néerlandaise UNIT 45 en 2002, par le chanfreinage des montants opposés aux portes. Cette technique permet de déplacer le chargement de 8 cm vers l’avant, tout en s’inscrivant dans le cercle autour du pivot d’attelage. Les nouvelles pièces de coins à cette extrémité sont aussi chanfreinées. Un brevet est déposé. Ce nouvelle UTI permet de charger 34 Euro palettes.

Conteneur Terrestre 45 pieds UNIT 45 avec angles chanfreinés côté opposé à la porte. Valenton 2022
Détail du chanfreinage de l’angle et de la pièce de coin normalisée.
Conteneur Terrestre 45 pieds 9’6” de hauteur BULK. Noisy le Sec 2018.
Face opposée à la porte avec le rappel de largeur 2,5 m, trappe de déchargement basse.

En 2015 la commission européenne autorise un dépassement de 15 cm de la longueur maximale des ensembles routiers assurant le transport de conteneur terrestre de 45 pieds dans le cadre de la promotion et du développement du transport intermodal. Le chanfreinage des montants devient donc inutile.   

Dérogation au poids total autorisé.

Le couple conteneur et semi-remorque routière à capacité égale a une tare plus élevée que celui d’une semi-remorque classique. Pour favoriser le report modal, la commission Européenne autorise en 1981, pour les trajets post et pré acheminement du transport combiné, un poids totale de 44 tonnes pour les ensembles routier articulé. La loi de 2013, rend cette dérogation caduque du fait de la généralisation de la charge maximum de 44 tonnes en Europe. Le décret du 25 juillet 2022 autorise à nouveau une dérogation pour les pré et post acheminement en transport combiné à 46 tonnes.